Hapax compagnie - Pascal Giordano
Chant à la liberté sauvage / le jardin comme théâtre// 2009 


"Chant à la liberté sauvage" est un poème libre écrit à la manière d’une mélodie abstraite et sensitive.
Cette pièce pour corps solo, souple et lyrique, précise et intense, rapide dans sa durée, met en scène quatre mouvements où règne une atmosphère de logique et de fantaisie énigmatique.
Quatre instants s’organisant autour d’une notion (japonaise) simple et complexe à la fois, «Fûryû», qui exprime un idéal d’harmonie avec la nature, un désir d’évasion, l’aspiration au dépassement des réalités quotidiennes…
Dans un langage à la fois personnel et universel, le chorégraphe donne à voir une pensée philosophique palpable dans divers lieux.












"Chant à la Liberté Sauvage nous rappelle que si la psyché renferme tant de mystères, l'âme est là pour la chanter et s'exprimer. Une ode à la douceur, en plein coeur de la tourmente. Une création dont les degrés de lecture se multiplient et s'intensifient avec le spect-acteur. A la fois intellectuelle et minimaliste, cette approche du mouvement ne pourra laisser indifférent, que l'on soit proche ou loin de l'esthétique, que l'on soit sensible ou non aux récits sans paroles, que l'on ait ou non déjà poussé la porte d'une salle de spectacle. Une approche sans conditionnel de nos rêves." (Témoignage. M.L. Dubois)