Hapax compagnie - Pascal Giordano
Entre les âges// création 2018-2019 


" Entre les âges " est une co-écriture de la Cie 3S2G et Hapax Cie

Spectacle jeune Public - Tout public (à partir de 6 ans)

2 versions : 20 mn et 40 mn

Ségolène Gessa et P.G. se rencontrent en 2010. L’intérêt que porte la danseuse pour le travail d'Hapax Cie et la volonté du chorégraphe de soutenir la jeunesse en danse donne naissance à une première collaboration. En 2016, elle interprète le solo « Air Writing ». Cette même année, la Compagnie 3S2G est fondée. L'idée de créer un duo avec P.G. lui vient assez naturellement après avoir dansée « Assimilation » en 2017. Elle lui propose une collaboration et le propos de la pièce prend forme. Pour ce duo, les chorégraphes explorent un espace particulier. Ils ont 30 ans d'écart. Elle danse au sol, il danse debout, entre eux, un espace à remplir : « Entre les âges ». L'espace temporel et l'espace scénique se muent...la danse commence.

Le spectacle questionne l'évolution des êtres à travers les années et témoigne du lien intergénérationnel qui existe entre ces deux corps dansants. La gestuelle prend sa source dans le monde des forêts. Comme l'arbre, la danse met en rapport le bas et le haut, le chthonien et l'aérien, le lourd et le subtil, le sombre et le lumineux. Telle une graine qui s'adapte à l'endroit ou un courant d'air l'a déposée, la danseuse évolue au sol, cherchant à prendre racine et à transcender les frontières de la scène. Dans l'obscurité, elle ondule lentement, glisse dans et hors du sol, accélère... Elle émerge de la terre, fouille, s'enfonce et semble creuser des galeries souterraine. Parfois, elle butte sur des obstacles invisibles qui dévient sa course. La danse est fluide, sinueuse, serpentine, sensuelle. Lui est debout tel un géant irréductible, un corps ancré, enraciné, un arbre humain. Il bruisse et frémi. Sa silhouette projetée au sol n'est pas s'en rappeler l'ombre d'un feuillage ou celle d'un tronc. Il s'élève, s'étire et se contracte, lance ses bras, tels des branche,s dans toutes les directions, se joue de la pesanteur et semble être suspendu, presque accroché au vent...